Un baptême, est-ce forcément religieux ? A la découverte d’un autre type de baptême…

21 août 2014 Florianne Aucun commentaire

bapteme_civil

Si vous semblez avoir déjà vécu ce moment, cet article est fait pour vous !

Je suis bien placée pour vous en parler… Quand mon petit ange a eu ses un an, ma grand-mère m’a posé cette même question. J’étais assez gênée car pour elle, croyante et pratiquante, cela était presque indispensable et assurait « paix et protection » à l’enfant. De notre côté, non croyant tous les deux, la question ne se posait pas vraiment…Si notre enfant souhaite se rapprocher d’une religion, il le fera de son propre gré par la suite. Nous n’avons donc pas fait baptiser Robin. Nous avons tout de même consacré une journée pour fêter sa naissance pour élire parrain et marraine ! J’ai découvert par la suite qu’il existait un autre type de cérémonie sans connotation religieuse : le baptême civil ! Trop tard pour notre premier mais pour le prochain, nous le ferons certainement ! Je vais vous expliquer pourquoi !

Plus besoin d’entendre bébé pleurer lorsque monsieur le curé le baptise ?

Célébrer la venue au monde de son enfant sans cérémonie religieuse ? C’est ce que permet le baptême civil également appelé « baptême républicain ». Il s’agit d’un acte laïc et symbolique accessible à tous, aux personnes non croyante, croyantes ou de religions différentes. C’est une autre belle façon de fêter l’arrivée de son bout de choux tout en lui attribuant un parrain et une marraine pour le chouchouter ! Ces derniers chanceux sont liés par un engagement d’ordre moral car le certificat de baptême civil reçu lors de la cérémonie n’a pas de valeur légale. Il s’agit vraiment d’une cérémonie symbolique, un beau moment où tout l’entourage se réunit ! Personnellement, ça ne fait pas si longtemps que j’ai découvert cet autre type de baptême…je ne sais pas en ce qui vous concerne…mais le baptême civil existe depuis de nombreuses années !

A vos cahiers les filles !

Cette cérémonie remonte à la révolution française, appelé également « baptême républicain ». Il a été institué le 8 juin 1794 comme une mesure anticléricale, c’est-à-dire l’indépendance absolue de l’État à l’égard des Églises. Depuis 1995, il est plutôt considéré comme une alternative au baptême religieux qui permet aux enfants d’entrer dans la communauté républicaine tout en adhérant symboliquement à ses valeurs. Il est également appelé « parrainage civil ». Il s’agit plus d’une démarche personnelle des parents et engendre un engagement moral de la part du parrain et de la marraine vis à vis de leur filleul ou filleule. Il fut moins pratiqué au 19e siècle mais connait un engouement croissant en France depuis quelques années. Le baptême civil peut également servir pour lutter contre l’expulsion des sans papiers : il s’agit d’un parrainage civil d’enfants de parents sans papiers.

Où ? Quand ? Comment ?

Tout comme le mariage civil, le baptême civil se pratique à la mairie. N’ayant pas de valeur légale et n’étant pas inscrit sur les registres de l’état, le maire n’est pas obligé de célébrer la cérémonie même si la plupart des mairies le pratique. Il n’existe d’ailleurs pas de cérémonial préétabli. Si votre mairie ne célèbre pas le baptême civil, il est possible de réclamer une dérogation auprès d’une commune voisine. Pour pratiquer ce baptême, il faut donc s’adresser à la mairie ou à l’Hôtel de ville de votre commune. Il se déroule en général dans la salle réservée aux mariages, le samedi après-midi après leur célébration. A vous de vous renseigner auprès de votre mairie pour connaitre les dates, les délais ! Si vous souhaitez inviter des amis ou de la famille a cet événement pensez à leur envoyer un faire-part baptême afin de les informer du jour et du lieu.

Bapteme civil

Sachez qu’il n’y a pas d’âge pour un baptême civil. Généralement, les parents attendent, comme pour le baptême religieux, la première année de l’enfant. En ce qui concerne la période, il faut tenir compte des mariages qui ont généralement lieu dès le printemps jusqu’en été, comme la cérémonie se déroule dans le même endroit. Il est conseillé d’organiser votre célébration en dehors de ces périodes, plutôt en octobre ou en mars.

Comme il n’y a pas de cérémonial préétabli, la plupart des cérémonies se déroule de la sorte : Les parents, accompagnés de leur enfant et de leur famille, sont accueillis par le maire ou son adjoint dans la salle des mariages. Ces derniers font un rappel historique sur l’origine et le sens du baptême civil. Ils font ensuite un discours sur les valeurs républicaines auxquelles adhérera l’enfant. Arrive le moment de l’engagement moral et solennel de la part des parrains et marraines qui devront accepter leurs nouvelles responsabilités envers l’enfant. Ils recevront, tout comme les parents, un certificat de parrainage civil. Une fois engagés, ils peuvent s’ils le souhaitent prononcer un discours en faveur de l’enfant. Bien sûr, vous pourrez ensuite fêter l’événement avec vos proches, car la symbolique du baptême civil est tout autant importante que le baptême religieux. L’occasion se prête pour une journée de festivités, prévoyez donc un bon repas, quelques activités, une jolie décoration qui pourra être personnalisée avec le choix d’une étiquette de bouteille baptême ou encore des photos souvenirs de votre enfant.

Alors, le parrain sera…et la marraine…

Il n’existe pas non plus de condition quand au choix des futurs parrains et marraines. Vous êtes généralement en droit de choisir plusieurs parrains et marraines, la mairie de votre commune vous le confirmera ou non. En ce qui concerne leur âge, cela dépendra également de votre mairie. Certains maires demandent qu’ils aient la majorité, d’autres qu’ils aient plus de 13 ans (âge de discernement dans la loi du 8 janvier 1993) ou encore que l’un des deux soit majeurs. Si vous souhaitez, comme pour le mariage, effectuer deux cérémonies, l’une religieuse et l’autre civile, les parrains et marraines ne sont pas nécessairement les mêmes.

Ma partie préférée… Les papiers !

Les documents à fournir seront différents selon les mairies. Il vous sera généralement demandé l’acte de naissance de votre enfant, votre livret de famille suivi d’un justificatif de domicile ainsi que les pièces d’identité des parrains et marraines. Toujours en fonction de votre commune, un formulaire sera à remplir et à signer par les parents. Celui-ci peut être disponible sur le site de votre mairie ou à retirer directement sur place. Faites bien attention quand à la date d’inscription et de remise du dossier car, la plupart du temps, il faut compter, un mois de délais entre l’inscription et la date prévue pour la cérémonie !

Les différences entre le baptême religieux et le baptême civil se trouvent donc plus au niveau de la symbolique de chaque cérémonie. Le parrainage civil, n’étant pas régi par des textes officiels, sera plus libre en ce qui concerne son déroulement. Il représente une célébration de la naissance de l’enfant et un accompagnement en l’entourant de parrains et de marraines tandis que le baptême religieux fait entrer l’enfant dans la communauté chrétienne en le faisant devenir un « enfant de dieu » tout en lui attribuant également parrains et marraines, qui partagent généralement les mêmes croyances religieuses.

Et voilà, je pense que vous avez toutes les clés pour faire votre choix en ce qui concerne le baptême de votre bout de choux !

Et vous quel baptême avez-vous choisi ou allez-vous choisir pour célébrer la naissance de votre enfant ? J’ai hâte de lire vos réponses ! N’hésitez pas à réagir à cet article que ce soit sous forme de commentaires ou de questions.

Un grand nombre de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent acheter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez obtenir des médicaments directement à votre office. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un médecine utilisé pour concerner un grand nombre de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’information la plus importante lequel vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai industrie. Qu’est-ce lequel le générique est utilisé pour traiter l’incapacité d’réussir ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de commander des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>