Vitamines et femmes enceintes

28 mars 2011 Stéphane Aucun commentaire

Manger de tout pour une bonne grossesse !Lorsque l’on est enceinte, on nous recommande très souvent de bien manger. Pour nous tout d’abord, mais aussi pour le bébé, afin qu’il puise au sein de notre alimentation toutes les vitamines qui lui sont nécessaires pour bien grandir. Voici donc quelques conseils pour bien manger et surtout éviter toute carence alimentaire, durant ces neuf mois souvent fatiguant !

Les différentes vitamines pour les femmes enceintes

La vitamine A :

Elle aide à lutter contre la fatigue et les infections. Elle est une vitamine importante pour la vue et pour l’hydratation de la peau. Pour en consommer, vous en trouverez notamment dans le persil, le choux, les épinards, la laitue, les carottes, les tomates, ainsi que dans l’huile de foie de poisson, le foie, le beurre, le lait, le jaune d’oeuf, le poisson et la viande.

La vitamine B (en fait, l’ensemble des vitamines B : B1, B2…B12) :

Elle est bénéfique entre autres pour le systême imunitaire et nerveux, de même qu’elle permet une bonne protection de la peau et des muscles. Vous en trouverez dans les germes de blé, les légumes secs, le foie, les huitres, le jaune d’oeuf, le thon, et les viandes pas trop grasses.

La vitamine C :

sa consommation est très importante sur la santé, car elle a plusieurs grands rôles pour l’organisme. Elle favorise l’absorption du fer, a des priorités anti-oxydantes, permet de nettoyer le corps de certaines toxicones dues aux radicaux libres, et elle est nécessaire pour assurer la synthèse entre les vaisseaux sanguins et les muscles. Vous la trouverez dans certains fruits, notamment les oranges, pamplemousses, kiwis, mais aussi dans d’autres aliments, comme les tomates, le persil, le citron, les fraises et framboises, cassis, navet, oseille, choux.

La vitamine D :

elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par les intestins. Elle a un rôle prédominant dans de nombreux gênes et jouent ainsi un rôle dans certaines maladies, comme par exemple le diabète, l’arthrite, ou encore certains cancers. Pour bénéficier de cette vitamine, il est important d’avoir une exposition au soleil. C’est la principale façon de se recharger en vitamine D. Pour l’absorption alimentaire de la vitamine, les oeufs, ainsi que la majorité des produits maritimes (huile de flétan, thon, carpe, huile de foie de morue) et la majorité des produits laitiers et des foies apportent une supplémentation en vitamines D.

La vitamine E :

elle est sutout connue pour être un anti-oxydant et freiner le vieillissement de la peau. Vous en trouverez surtout dans le cresson, la laitue, les noisettes et amandes, les huiles et le thon.

Les vitamines K1 et K2 :

Elles participent à la coagulation et à l’ossification et se trouvent notamment pour la première dans les légumes verts (brocoli, choux, épinards, laitue) et pour la seconde dans le foie gras, les fromages fermentés, le lait et le jaune d’oeuf.

Les carences connues chez la femme enceinte :

Le fer : c’est ce qu’on appelle l’anémie et qui est assez courant chez la femme enceinte. Le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Vous en trouverez dans les viandes rouges, mais aussi dans les lentilles, le boudin, ou encore les épinards.

Les omégas 3 : ce sont des compléments alimentaires que la femme enceinte doit manger dans le but de développer le quotient intellectuel et la bonne vision du bébé. Les omégas 3 se trouvent essentiellement dans les poissons, notamment le saumon dit « poisson gras ».

La vitamine B9 ou l’acide folique : cette vitamine évite certaines malformations chez le foetus, c’est pourquoi une supplémentation est préconisée chez la future maman dès lors qu’un bébé est envisagé. En effet, il est recommandé de prendre de l’acide folique 3 mois avant la conception de l’enfant et jusqu’à trois mois après le début de grossesse. Naturellement, l’acide folique se trouvent dans certains aliments et notamment dans les fruits et légumes, les noix et le fromage.

Il est donc essentiel pour toutes futures mamans de se rappeler que tous les aliments sont bons pour passer une grossesse équilibrée. Aussi, si vous êtes végétarienne, végétalienne, ou allergique à certains nutriments, n’oubliez pas de le mentionner à la sage-femme afin que celle-ci puisse vous préconiser un rendez-vous avec une nutritionniste afin de palier au mieux aux carences possibles.

Et surtout, rappelez-vous : la viande, c’est bon pour les muscles, les lipides, c’est bon pour les nerfs, et le calcium, c’est bon pour les os !

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>