Envie de fraises?…

11 mai 2008 admin Aucun commentaire

fraiseQui n’a pas en tête l’image de la femme enceinte qui demande à son cher et tendre des fraises, un dimanche matin, en plein mois de décembre? Car depuis une éternité, la femme enceinte a des envies, c’est bien connu. Des envies de sucré, de salé, d’un mélange des deux parfois…bref des pulsions alimentaires insoutenables. Et pourtant aujourd’hui, scientifiquement, personne n’est capable de savoir d’où viennent ces envies. Pire encore, certains nient leur existence, et estiment qu’elles sont pure fiction. C’est d’ailleurs la réponse que risque de vous faire Jules lorque vous lui direz que vous avez envie de quelque chose…jusqu’à ce qu’il vous trouve une nuit la tête dans le frigo à 3h du mat’ en train de chercher désespérément un bocal de cornichons…vous qui d’habitude détestez ça!

Et là, du coup, on est obligé de reconnaître que les envies, elles existent! Pas forcément chez toutes les femmes enceintes, pas forcement de manière intense, mais elles sont quand même là. Pour l’instant, les explications scientifiques hésitent : soit ces envies sont hormonales, soit elles sont dûes à des besoins nutritionnels que la femme enceinte exprime indirectement. Par exemple une femme enceinte qui manque de fer aura des envies de chocolat, celle qui manque de vitamines aura envie de certains fruits (notamment les fraises!).

Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez céder à vos envies dans la mesure où elles restent en accord avec votre grossesse. C’est-à-dire qu’on n’assouvit pas ses envies d’alcool durant la grossesse et qu’on se tient un peu si on a envie de cochonneries du matin au soir (ou alors on assume les 30 kilos à perdre après la grossesse!).
Autre chose pour celles qui luttent désespérément contre la tentation, n’écoutez pas la vieille légende qui prétend que si on ne satisfait pas ses envies, des tâches (en fait des angiomes) appraîtront sur le corps de votre enfant! Une légende reste une légende!

Et puis, finalement, envie ou pas, l’essentiel pour votre couple reste que votre grossesse se passe bien. Jules l’aura vite compris lorsque vous vous mettrez à pleurer pour qu’il aille vous acheter une pizza pour le goûter. Ce qu’il s’empressa de satisfaire pour le bien de vous trois.
D’ailleurs, il paraîrait qu’en fin de grossesse, les envies soient plutôt d’ordre psychologique, ce serait une façon de se faire dorloter un peu avant l’accouchement. Quand on pense qu’il faut en arriver là pour se faire dorloter!

Et vous quelles ont été vos envies pendant la grossesse? Sucré, salé? Pour le mélange des deux, vous pouvez toujours aller voir les envies (folles) de nos voisines anglaises. Assez déroutant!

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>