Les vaccins : comment rassurer nos petits face à la piqûre ?

24 juillet 2015 Florianne Aucun commentaire

Vaccination

Les vaccins, quel souvenir…horrible ! Encore aujourd’hui je ne suis pas une grande adepte de ces aiguilles fines que l’on nous enfonce dans la peau (même si c’est pour notre bien). Alors imaginez la réaction de nos petites têtes blondes face à cette redoutable aiguille ! Mon dernier est passé par cette case il y a peu de temps et cela m’a donné l’idée de vous parler de ces fameux vaccins. Il vous sera quasiment impossible de passer à côté des larmes de vos petits…qu’est-ce qu’il vous reste à faire ? Faites de votre mieux pour les rassurer et les accompagner dans ce (court mais répétitif) mauvais moment. Aujourd’hui, je vais tenter de vous donner quelques conseils pour passer le cap du premier vaccin, l’occasion pour moi de faire un petit rappel sur tous les vaccins que votre bébé devra faire (et il y a de quoi se perdre dans le lot).

Quelques astuces pour éviter les larmes chez le docteur

La vaccination c’est une étape de la vie, et nous savons tous que la première piqûre est la plus douloureuse (et les autres aussi pour les plus douillets d’entre nous). Et oui, pour notre enfant, c’est l’heure des premières fois : premier regard, premier sourire, premier faire part de naissance, premier biberon…et bientôt première piqûre ! Il est donc essentiel de bien préparer votre petit avant les vaccins. L’essentiel est que vous restiez près de lui, il doit savoir que vous êtes présente pour lui, il sera rassuré ce qui vous permettra d’éviter la crise d’angoisse et les grosses larmes. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les aiguilles et que vous stressez, il vaut mieux passer le relais à votre conjoint, car le stress est communicatif et vous pourriez avoir une mauvaise influence sur votre bébé. Si ce dernier est plus grand, vous pouvez également lui expliquer calmement que cette piqûre est momentanée et que c’est pour son bien, et oui il ne tombera pas malade…un mal pour un bien pouvons-nous dire ! Pendant la piqûre pensez à le prendre dans vos bras, lui caresser la tête pour l’apaiser et surtout pour qu’il sente votre présence. Une fois la vaccination terminée, sortez votre plus beau sourire pour le féliciter et le récompenser…il sera heureux malgré ses larmes et il angoissera peut être moins pour le suivant. Si votre comportement est essentiel lors de la vaccination, le timing et l’anticipation sont également des points en or. La prise de rendez-vous peut jouer sur le comportement de votre enfant, alors ne la négligez pas ! S’il a faim ou qu’il est fatigué, le pédiatre et vous risquez de passer un sacré moment. De même, il doit être en pleine santé, si vous suspectez un virus ou une baisse de régime, il vaut mieux reporter et s’assurer qu’il va bien. Ma dernière astuce (on garde le meilleur pour la fin n’est-ce pas ?) c’est d’emporter avec vous son fameux doudou et sa tétine afin que votre petit bout de chou ait des repères et qu’il se sente à l’aise.

Petit rappel sur les vaccins pour bébés en France

Mais bon c’est bien beau de savoir apaiser un enfant lors d’un vaccin, mais il faut quand même être au courant sur les différents vaccins qu’il existe. Il faut avouer qu’avec tout ce que l’on lit dans les journaux sur les vaccins et les maladies, il y a de quoi être dubitative sur le sujet (et surtout parano, même si ce n’est pas vraiment raisonnable)…Mais bon, les vaccins sont avant tout une prévention contre les maladies infectieuses. Et s’il y a des effets indésirables potentiels (fièvres, maux de tête, fatigue…), il n’y a que très peu de risques. Mais c’est surtout un calvaire pour s’y retrouver quand on n’est pas familière avec le milieu, ou si on s’apprête à avoir son premier enfant. Sachez, chères lectrices, qu’en France il n’y a que trois vaccins qui sont obligatoires : contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (alias DT polio). Pour tout le reste, il n’y a aucune obligation mais ils sont fortement recommandés : coqueluche, haemophilus influenzae (autrement dit le vaccin pentavalent, la rougeole, les oreillons, la rubéole ou encore l’hépatite B. A vous de prendre votre décision, vous pouvez également en parler avec votre médecin pour avoir un avis médical. Sachez que vers les 18 mois, votre enfant aura reçu toutes les injections majeures, ce qui facilitera tout déplacement. Et pour nous faciliter la tâche, l’INPES (institut national de prévention et d’éducation pour la santé) a réalisé un calendrier de vaccination avec toutes les informations dont nous avons besoin.

Calendrier vaccination INPES

Et vous quelles sont vos astuces pour calmer votre petit lors du passage chez le docteur ?

Un grand série de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent acheter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez arriver des médicaments directement à votre office. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un remède utilisé pour traiter un grand suite de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’examen la plus importante quel vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai interrogation. Qu’est-ce que le générique est utilisé pour traiter l’incapacité d’obtenir ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de conduire des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>