Archives pour la catégorie En pratique

En pratique

Comment se marier sans dire « bye bye » à son budget

23 avril 2015 Florianne Aucun commentaire

mariage invités

Le mariage est un moment unique que vous avez planifié toute votre vie : robe en dentelle, parc avec une petite fontaine et des cygnes, un immense chapiteau pour abriter votre merveilleux repas de traiteur sous le soleil (parce que dans nos rêves il ne pleut pas!)… Mais lorsque Jules a mis le genoux à terre et que vous avez commencé à regarder les tarifs des prestations, vos yeux ont petit à petit commencé à piquer ! Pas de panique, il n’y a pas de problèmes dans la vie, que des solutions !

Si beau-papa n’a pas le compte en banque de Rothschild, voici quelques idées pour réduire votre budget en quatre points sans avoir à renoncer à un beau mariage. Bon vous n’aurez peut être pas les cygnes, le chapiteau et la robe haute couture en dentelle, mais vous n’aurez pas à manger des patates pendant deux ans ! Après tout c’est l’amour qui compte et non pas les dorures et le parc arboré d’un manoir du XVe siècle.

Lire la suite

10 traditions de mariage insolites à travers le monde

23 mai 2014 Florianne Aucun commentaire

Mariages du monde

Le mariage est un moment unique dans une vie. Chaque pays possède sa propre culture et la cérémonie du mariage n’échappe pas à ses traditions. L’union de deux êtres peut être célébrée de diverses manières même si la symbolique de cette cérémonie reste similaire. Il existe une multitude de traditions de mariage qui perdure de génération en génération et qui font partie de la richesse culturelle des pays.

Envie de voyager ? Je vous emmène pour une escapade autour du monde à la rencontre des traditions de mariage les plus insolites.

Lire la suite

Comment choisir son témoin de mariage ?

1 octobre 2012 Arnault Taurisson 1 commentaire

Choisir son témoin de mariage est l’un des choix les plus difficiles à faire pendant les préparatifs de son mariage. Qui choisir entre amis, famille,… sans vexer personne ?

Choisir son témoin ce n’est pas seulement lui demander de signer le registre à vos côtés, à la mairie ou à l’église, juste après l’échange des consentements. Vous pouvez lui confier différentes tâches, que ce soit pour le grand jour ou durant les préparatifs du mariage.

Les témoins féminins pourront vous accompagner lors du choix de la robe et des accessoires, les essais de coiffure et de maquillage, ou encore pour la décoration de la salle, le choix des fleurs… Vous pourrez également confier les alliances à vos témoins respectifs pour qu’ils les gardent précieusement jusqu’au Jour J.

De plus, si vous avez choisi de faire une cérémonie à l’église et une à la mairie vous pouvez tout à fait prendre des témoins différents pour les deux cérémonies.

Encore une fois, et même si la fierté de quelques-uns s’en trouvera affectée, rappelez-vous que ce jour est le vôtre, et que vous ne devez laisser personne vous influencer. De même, dites-vous bien qu’après le mariage, viendra peut-être un bébé, et qu’à ce moment là, vous choisirez quelqu’un d’autre pour être le parrain ou la marraine de votre enfant !

Un grand nombre de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent acheter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez obtenir des médicaments droit à votre office. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un remède utilisé pour concerner un grand nombre de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’examen la plus importante que vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai problème. Qu’est-ce lequel le générique est utilisé pour traiter l’incapacité d’arriver ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de commander des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.

Les contrats de mariage – deuxième partie

5 juillet 2012 Arnault Taurisson Aucun commentaire

La semaine dernière, nous avons vus la communauté réduite aux acquêts et la séparation de biens. Aujourd’hui, nous nous intéressons aux deux autres types de contrat de mariage : la participation aux acquêts et la communauté universelle. Nous allons voir ensemble, les différents particularités de chaque contrat, qui comme vous pourrez le voir sont complètement différent.

Lire la suite

Les contrats de mariage – première partie

27 juin 2012 Aucun commentaire

Avant le mariage, l’une des grandes questions à se poser, c’est de faire, ou non, un contrat de mariage. Pas d’inquiétude à avoir, un contrrat permet de bien définir la situation matérielle de chacun afin de préparer l’avenir et de se garantir le maximum de protection, en cas de séparation , bien sûr, mais aussi en cas de dettes et de successions lors du décès.

Alors, à chacun de trouver le régime matrimonial qui lui correspond le mieux.

La communauté réduite aux acquêts.

Depuis 1966, ce régime est appliqué à tous les couples qui ne souhaitent pas signer de contrat de mariage. Il est gratuit. Les biens acquis par chacun des conjoints avant le mariage restent leur propriété, ainsi que les héritages et donations perçus avant et pendant leur union. Les biens acquis pendant le mariage sont considérés comme biens communs. En cas de divorce ou de décès, les biens dits communs sont partagés moitié/moitié. En revanche, les autres demeurent personnels. En cas de dettes de l’un des conjoints, l’autre est solidaire (y compris pour les dettes professionnelles et faillites…)

La séparation de biens.

L’accent est mis sur l’indépendance financière et juridique de chacun des époux. Chacun est propriétaire de ce qu’il a acquis avant et pendant l’union (pensez à garder chaque facture: s’il n’y a pas de preuve d’appartenance, les biens sont considérés communs). Chacun a le droit de disposer de son bien comme il l’entend, sans avoir à en informer l’autre. Mais le logement familial, qu’il appartienne à l’un ou l’autre ne pourra être vendu sans l’accord des deux pendant la durée du mariage. Les biens achetés en commun appartiennent logiquement aux deux (ou proportionnellement selon l’apport de chacun au moment de l’achat). En cas de dettes contratées par l’un, l’autre n’a aucune obligation de les éponger. En cas de divorce, chacun récupère ses biens. Pour les biens achetés en commun, ils seront divisés selon l’apport de chaucun. Si l’on ne peut prouver ce qui appartient à l’un ou à l’autre, alors ils seront partagés à 50%. En cas de décès, le survivant garde ses biens propres, son apport dans les biens commun et la moitié de ceux dont l’appartenance n’a pu être démontrée. Le reste, les biesn propres du disparu, reviennent aux héritiers.

Mercredi prochain, nous verrons la participation aux acquêts et la communauté universelle… Alors, à mercredi…

 

 

 

Un grand nombre de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent affecter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez réussir des médicaments droit à votre département. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un médecine utilisé pour traiter un grand nombre de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’information la plus importante que vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai problème. Qu’est-ce que le générique est utilisé pour appartenir à l’incapacité d’obtenir ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de commander des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.