Mariage : 5 conseils pour trouver une chaussure à son pied

15 janvier 2016 Florianne Aucun commentaire

escarpins mariée

Que vous soyez fan de chaussures ou pas, il y a une question que l’on se pose toute avant notre mariage : mais quelle paire je vais bien pouvoir porter toute une journée et toute une nuit ? J’avoue que le tableau fait un peu peur surtout quand on calcule le nombre d’heures passées debout à piétiner…mais bon la chaussure est essentielle, elle finalise la tenue de la mariée, et elle permet surtout de compenser un grand écart de taille si votre futur époux avoisine les 2 mètres de hauteur. Pas de panique, en suivant ces 5 conseils vous trouverez la paire de chaussures parfaite pour votre pied.

1. On achète la robe de mariée avant les chaussures (même si vous avez flashé)

Je vous comprends chères lectrices, le coup de cœur ça ne se commande pas, alors quand vous avez vu cette paire d’escarpins en vitrine, votre carte bancaire n’a fait qu’un tour dans votre main en direction de la caisse…Je suis au regret de vous dire qu’il faut reposer cette paire, du moins tant que vous n’aurez pas choisi votre robe de mariée. Et oui, il est essentiel de connaître le style, la couleur et la forme de la robe avant d’investir dans les chaussures…vous ne voulez quand même pas être totalement dépareillée le jour j non ? D’ailleurs il est essentiel que vous ayez votre paire avant le dernier essayage de la robe afin d’ajuster la longueur en fonction de la hauteur des talons…tout doit tomber à la perfection, sinon ça risque de ne pas être très joli.

2. On choisit une hauteur de talon avec laquelle on est sûr d’avoir une démarche parfaite

Bon ok, les talons aiguilles de 12cm c’est joli, mais surtout quand la personne qui les porte est capable de marcher avec ! Si vous avez l’habitude des ballerines, ce n’est pas le jour du mariage que vous allez tenter l’expérience « escarpins vertigineux ». L’idéal est d’être dans les 7/8 cm pour être sûr d’avoir du confort, mais bon si vous ne voulez vraiment pas prendre de risque, vous pouvez partir sur du 5 cm. Parce que si vous avez une démarche de pimbêche car vous n’êtes pas à l’aise, vous commettriez une des cinq erreurs qu’une mariée ne doit pas faire. L’astuce si vous voulez prendre de la hauteur tout en confort, c’est de misez sur des talons larges et un patin à l’avant de la chaussure, ce qui vous aidera à ne pas tomber à la renverse dans l’allée de l’église.

3. Essayez plusieurs modèles pour trouver la forme idéale

Les chaussures c’est comme tout, il y en a qui nous mettent en valeur et d’autres non, comment connaître la forme qui épousera parfaitement votre pied ? En essayant plusieurs modèles ! Ballerines, escarpins, stilettos, sandales…ne lésinez pas sur les moyens ! De toute façon vous le saurez quand vous aurez trouvé les chaussures parfaites. Il faut que vous vous sentiez à l’aise, que la chaussure vous tienne bien le pied, puis surtout que vous ayez de la stabilité au niveau du talon…vous n’allez tout de même pas marcher sur la pointe des pieds pendant tout le mariage ?

4. Faire un récapitulatif des sols sur lesquels vous allez marcher le jour j

Je sais, cela demande beaucoup d’anticipation mais c’est pour votre bien (et surtout celui de vos petits petons). Parce que si vous misez sur une semelle lisse et que vous marchez sur du carrelage, risque de chute garanti surtout si le sol est mouillé. De même, vous n’allez pas investir dans des stilettos de 12 cm avec talons aiguilles si vous faites une garden party. La saison à laquelle vous vous mariez est également à prendre en compte : de jolies sandales en été (qui ne boudinent pas si possible) contre des escarpins en daim en hiver…A vous de voir ce que vous préférez !

5. Cassez vos chaussures avant le mariage si elles sont neuves (prévoir une deuxième paire de secours)

Qui dit nouvelle paire de chaussures dit ampoules ! Vos pieds en auront certainement déjà fait les frais, alors on évite de souffrir le martyr le jour de son mariage (et surtout de marcher en canard à cause de la douleur). Le top est de casser ses chaussures minimum deux semaines avant de les porter. Pour cela munissez vous d’une jolie paire de chaussettes et enfilez vos talons par dessus (très séduisant je l’admet). Mais bon inutile de vous dire qu’il faut que vous restiez chez vous pour ça, parce que si vous abîmez vos chaussures dehors juste avant la cérémonie, il y a de quoi se mordre les doigts. D’ailleurs, pensez à prévoir une jolie seconde paire de chaussures dans lesquelles vous pourrez danser jusqu’au bout de la nuit. De toute façon après deux trois coupes de champagnes, les invités ne se rendront même pas compte que vous êtes à plat !

Le choix des chaussures pour son mariage n’est donc pas anodin, mais l’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise dans vos pompes, mais surtout qu’elles soient en accord avec votre style habituel. On oublie les escarpins de princesse avec des paillettes si en temps normal on a un style rock’n roll, de même ne vous obligez pas à porter des talons vertigineux si vous êtes à plat 360 jours sur 365. Soyez vous-même et tout se passera bien pour fouler l’allée de l’église en direction de votre cher et tendre ! Au pire vous pouvez mentionner sur votre faire part de mariage un dress code pour vous sauver la mise : talons interdits ! 

Et vous, pour quel modèle de chaussures de mariée vous avez craqué ?

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>