Les joies de la diversification alimentaire

20 novembre 2015 Florianne Aucun commentaire

alimentation

La première année de vie d’un tout petit est pleine de changements et de rebondissements : premiers pas, premières dents…mais surtout : découverte des goûts et des saveurs de la bonne nourriture ! Si du côté de la maman on privilégie les aliments pour lutter contre le baby blues, du côté de bébé on regarde plutôt l’apport en vitamines mais également les saveurs pour lui faire découvrir les joies de la gastronomie française…enfin entre les carottes et les épinards ce n’est quand même pas le top, mais on y vient petit à petit ! Et oui, un jour bébé arrêtera de prendre le biberon et vous aurez vous aussi le bonheur de connaître les cuillères qui volent dans tous les sens, les morceaux de purées collées dans les cheveux…miam…bon appétit bien sûr !

4 – 8 mois : le début de la diversification alimentaire

Si je parle de « début » de la diversification alimentaire c’est bien qu’il y a une raison, et oui, votre bébé n’a jusqu’alors que le goût du lait, il faut donc comprendre qu’il va avoir un choc en découvrant toutes les saveurs de l’alimentation. Donc on y va molo avec la nourriture ! Pour les premiers aliments, commencez avec des légumes faciles à digérer comme les carottes, les épinards ou encore les haricots verts. Sur cette période, il est essentiel que vous insériez qu’un seul aliment à la fois, d’autant plus que pour le moment la nourriture ne sera qu’un complément du lait (minimum 500 ml/jour) qui est la principale source de vitamines mais aussi d’hydratation de votre bout de chou.

Vous pouvez vous équiper d’un bon mixeur car les seuls aliments qu’il pourra avaler devront être liquides. Vous allez devenir la reine des compotes, des purées et des soupes ! Si votre petit rejette tout, ce n’est pas qu’il n’aime pas mais il s’agit plutôt d’un réflexe car il n’est pas habitué. Pour faciliter la transition alimentaire, vous pouvez épaissir ses biberons avec de la farine infantile, et pour le goût pourquoi ne pas glisser un bouillon de légumes dans le lait pour l’habituer aux saveurs tout en douceur. Dès ses 6 mois, vous pourrez intégrer des morceaux de jambon ou de blanc de poulet mixés, ou encore des poissons maigres (dorade, colin…) en faisant bien attention aux arrêtes. Les pommes de terre apporteront de l’épaisseur à vos purées, ce qui est plus conssistant si votre bébé est un petit mangeur.

9 – 12 mois : vers une alimentation variée et équilibrée comme papa et maman

Même si le lait est encore et toujours la base de son alimentation, c’est à partir de neuf mois que les choses commencent à devenir intéressantes pour lui et pour vous. Votre bébé commence à être autonome, il veut manger tout seul et en plus ses petites quenottes font leur apparition. C’est à cette période que vous pouvez faire un bilan de santé avec votre médecin pour mieux connaître le régime alimentaire à suivre. Désormais vous pouvez lui donner des produits laitiers, en plus il en existe des « spécial bébé » qui apportent tous les nutriments importants. Pourquoi ne pas tenter le fromage ? Donnez lui dans les mains pour qu’il le découvre avant de le mettre à la bouche, chez moi la vache qui rit fait un carton plein à tous les repas !

Dès 11 mois, il mangera de tout, vous aurez la possibilité de lui donner des fruits et des légumes tous les jours, que ce soit en purée, en compote, en petit pot ou encore en morceaux…Vous pourrez admirer les réactions de votre petit à vos recettes et vous commencerez à bien connaître ses goûts (pratique quand il est malade et qu’il ne veut rien avaler). Le petit croûton de pain fera certainement son effet surtout avec la poussée des dents ! Dans tous les cas il mâchera tout, mais s’il refuse les morceaux dans la nourriture n’insistez pas pour le moment, vous pourrez y revenir plus tard sans problème. Vous pourrez enfin passer au lait 3ème âge, mais également lui faire découvrir de nouvelles saveurs avec des herbes ou encore de l’ail…parce qu’il faut dire qu’il y a mieux que des légumes sans saveurs. Si à cet âge, il pourra goûter à tout, continuer à lui faire des recettes équilibrées, car s’il avait le choix, je suis sûre qu’il mangerait du chocolat et des bichocos à tous les repas (ahhh chocolat quand tu nous tiens!).

Et vous, quel est votre secret pour diversifier l’alimentation de votre petit ?

Un grand suite de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent acheter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez réussir des médicaments droit à votre département. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un remède utilisé pour concerner un grand suite de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’information la plus importante que vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai problème. Qu’est-ce que le générique est utilisé pour traiter l’incapacité d’arriver ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de commander des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>