Les séniors se remarient !

10 février 2012 Stéphane Aucun commentaire

S’il y a quelque temps, les mariages des « seniors » se faisaient rare, force est de constater qu’aujourd’hui de nombreuses personnes de plus de 60 ou 70 ans passent parfois à nouveau devant le maire, et ce souvent pour la deuxième fois. A 60 ans, l’amour est-il comme à 20 ans ? Enquête sur le re-nouveau amoureux de nos aînés !

Un phénomène de société

Tout le monde le sait, aujourd’hui, nous vivons mieux et plus longtemps. Est-ce la raison pour laquelle nos aînés sont prêts, même à 70 ou à 80 ans à repasser devant Monsieur le Maire ? Peut-être… Mais les secondes Noces sont parfois beaucoup plus simples que cela !

Il faut déjà trouver une explication dans la démocratisation du divorce, et ce même après 60 ans. Si auparavant les retraités n’imaginaient pas divorcer, aujourd’hui ce cap de la retraite représente pour certains la période idéale pour franchir le pas. Incompatibilité d’humeur à vivre ensemble, prise de conscience que l’on ne recherche plus la même chose dans la vie quotidienne, évolution des caractères, projets non communs : le temps libre de la retraite n’est pas toujours vécu comme reposant pour les couples. Aussi, les anciens n’hésitent plus de nos jours à demander le divorce, ce qui quelques années auparavant pouvait leur être impensable.

Il faut ensuite trouver une explication dans la multiplication des activités et des loisirs de nos seniors. La vie sociale ne s’arrête désormais plus à la fin de la vie active, mais au contraire, tout commence à partir de ce moment-là. Et nos « anciens » sortent, bougent, s’amusent et rencontrent des gens. Certains se prennent à rêver à un nouvel amour comme à leurs 20 ans, d’autres se rendent compte qu’ils attendent désormais autre chose que la routine, et souvent de nouvelles histoires commencent. Les couples se libèrent…et se détachent.

Enfin, pour les personnes déjà divorcées ou pour les personnes veuves, il n’est plus honteux dans notre période actuelle de rencontrer à nouveau quelqu’un. S’il y a encore quelques années une personne veuve devait rester fidèle à son ou sa défunte, aujourd’hui, il est courant dans les règles sociales que celle-ci se remarie. De même pour une personne divorcée, il est désormais admis qu’à même plus de 60 ans, elle ait envie d’un renouveau amoureux.

Ce sont donc toutes ces nouvelles libertés, toutes ces acceptations de notre société actuelle qui font que les seniors rencontrent de nouvelles personnes, se trouvent de nouveaux amours, et dans une suite souvent logique, expriment cet amour en passant devant le Maire.

Nouvel amour, nouveaux mœurs

Il faut dire qu’aujourd’hui, tout est mis en place pour faire en sorte que les seniors s’épanouissent sur le plan personnel et amoureux. Il suffit en effet de faire le tour du web pour trouver à foison des sites de rencontres spécialisés pour les seniors. Même si tout commence par des goûts communs de loisirs, la recherche est parfois beaucoup plus axée. Le but pour ces seniors ? Ne pas finir leur vie tout seul, et partager encore des moments complices avec une autre personne.

Car le remariage intervient souvent après un veuvage ou un divorce. Mais quelque soit la situation, les seniors sont clairs là-dessus : ce qu’ils cherchent avant tout, c’est une personne qui soit avec eux, qui partagent du temps avec eux et des activités en commun. Nous sommes parfois loin de l’amour fusionnel de nos 20 ans (quoique pour certains…), mais nous sommes surtout dans une seconde jeunesse avec comme but final : ne pas vieillir seul.
Et pour preuve, les unions de plus de 60 ans ont augmenté de 17% entre 2005 et 2009, alors que le nombre de mariages en cette même période a chuté lui de 10%. Comme quoi, même après une dure épreuve (veuvage, divorce…) il faut croire que l’amour fait encore des merveilles !

Mais pour l’entourage ?

Ce qui est souvent le plus difficile lors d’un remariage, c’est la réaction de l’entourage. Car les enfants, voire les petits-enfants, on souvent du mal à se dire que leurs parents -ou grands-parents- peuvent avoir une nouvelle vie amoureuse, voire sexuelle. En effet, ce dernier point reste souvent tabou chez les enfants de ces « re-mariés ». Il y a donc deux réactions chez les descendants : nous avons d’un côté les descendants compréhensifs, voire soulagés et contents de ne pas les voir vieillir seuls, et d’un autre, les descendants indignés, qui n’arrivent souvent pas à tirer un trait sur le passé (surtout en cas de veuvage) et qui n’arrivent pas à admettre une nouvelle vie amoureuse pour leurs parents ou grands-parents.

Et finalement …

Nous ne pouvons que leur souhaiter tous nos vœux de bonheur et une éternelle jeunesse amoureuse !

Si vous aussi vous êtes une future mariée ou re-mariée senior, de plus de 60 ans, n’hésitez pas à venir nous donner vos conseils !

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>