Faire les courses avec bébé…

13 décembre 2011 Stéphane Aucun commentaire

Eh! oui, il y a bien un moment où il faut y passer. Alors même si on évite au maximum l’entrée du supermarché à bébé pour éviter d’attraper toutes les maladies qui traînent dans cet endroit (souvent un véritable nid à microbes), il y a des fois, où on n’a pas le choix. Et là, ce qu’il reste à faire avant tout, c’est respirer un grand coup et s’armer de patience. Petites présentations donc de ce qui vous attend :

Bébé est dans le cosy ou la poussette

Alors là, profitez-en, car c’est encore un moment assez serein pour les courses. Bébé est tranquillement calé dans sa poussette ou son cosy, donc déjà, on limite les risques de chute ou l’envie de courir de partout. Le problème, c’est que les courses devront être succintes. En effet, le cosy prend de la place dans le caddy et le dessous de la poussette ne permait pas vraiment de faire le plein de la semaine. Exit donc le paquet de lait, sauf si vous avez fait le déplacement uniquement pour celui-ci (eh! oui, en toute bonne maman que l’on est, on sait ce que c’est de se rendre compte la veille qu’on n’a plus de lait de croissance pour le petit le lendemain !).

Si bébé commence à être un peu grand et assez impatient dans la poussette, vous pouvez toujours l’occuper en lui donnant un petit gâteau ou un quignon de pain( qui n’a pas usé de ce subterfuge pour avoir deux minutes de tranquilité ?). Vous pouvez également le faire participer en lui faisant choisir le paquet de gâteau pour le lendemain chez la nounou, cela l’intéressera davantage. Bref, préparez-vous à trouver des astuces pour quand bébé grandira !

Bébé est dans le siège du caddy

Et c’est peut-être là que tout se corse. Car c’est vrai que ces petits sièges prévus pour les enfants sont pratiques.
Vous les avez à portée, vous pouvez jouer avec eux et leur parler, en toute sécurité. Enfin, c’est ce que vous croyez, car à peine le dos tourné, bébé est debout sur son petit siège. Moment de panique, vous jetez la boîte de conserve que vous étiez en train de prendre et faîtes rassoir bébé…jusqu’à la prochaine.
Ajoutez à cette petite frayeur l’hygiène pas terrible du caddy, notamment à l’endroit où l’on pose nos mains (une étude a démontré que sur 80 caddy étudiés, 72 notent la présence d’une bactérie fécale), sans compter la mauvaise volonté de bébé de laisser l’accroche caddy tranquille et de ne pas le mettre dans la bouche. Ben oui, vous avez beau faire des tours, il arrive toujours à mettre le pousse jeton dans sa bouche… Bon, d’accord, certains diront « ça l’immunise ». Et effectivement, nous avons tous été élevés dans un caddy, et cela ne nous a jamais tué. Mais d’autres préfèrent la devise « mieux vaut prévenir que guérir » et ont choisi d’acheter un tapis de jeux pour les enfants, à installer sur la poignée du caddy. Donc exit les bactéries et surtout voilà bébé bien occupé !

Bébé est dans le caddy

Mais bon, tout cela va un temps, car bébé a de plus en plus envie de se tenir debout et l’on en vient finalement à mettre directement bébé assis dans le caddy. Ben oui, au moins finalement, il peut s’asseoir ou se lever, sans risque de passer par-dessus. Mais c’est également à ce moment-là que vous pouvez dire adieu à vos chips ou à vos gâteaux, et bonjour à vos miettes restantes, car bébé ne tient pas en place et piétine tout ce qui est dans le caddy (attention d’ailleurs avec les yaourts ou autres petites merveilles dans ce genre qui explosent et dégoulinent facilement).
Par contre, une fois bébé dans le caddy, il va falloir l’occuper, car il est en âge d’exiger beaucoup de choses. Pour l’occuper, donc, vous pouvez lui faire passer les commissions, qu’il se chargera de déposer lui-même dans le caddy. Par contre, cédez tout de suite à la possibilité de le faire descendre du caddy, car après, vous allez passer votre temps à le mettre dedans et à le faire descendre (bébé étant très versatile dans ses envies…) et là vous allez vite stresser et prendre des bouffées de chaleur. Et si jamais rien n’y fait, que bébé ne se tient pas sage, n’oubliez jamais l’idée du quignon de pain…

Bébé ne veut plus être dans le caddy

Et il faut reconnaître qu’à partir d’un certain âge, on le comprend. Par contre, il est important, dans ce grand espace qui représente un grand terrain de jeu pour bébé, de canaliser l’enfant ! Sinon, les courses vont vite devenir un véritable supplice. Pour cela, il vous faut toujours avoir bébé à l’oeil et surtout le faire participer. De toutes façons, les grandes surfaces ne sont pas folles, elles l’ont bien compris et c’est pourquoi elles mettent à disposition des enfants de tout petits caddy. Et vous allez voir comme il est fier votre enfant là-derrière. De quoi vous assurer des courses en toute tranquilité…mais pas trop longtemps quand même : un enfant se lasse vite !

Alors bon courage, et surtout…imaginez quand vous en aurez deux… :-)

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>