Archives mensuelles : juillet 2011

Préparer une gazette pour son mariage

25 juillet 2011 Stéphane 2 commentaires

Faire une gazette pour son mariage !Certains mariés décident de préparer une petite gazette pour leur mariage. Le principe est simple : offrir cette petite gazette à leurs invités pour leur laisser un souvenir du mariage. Mais pour cela, il faut forcément que cette gazette soit intéressante. Voici donc quelques conseils pour réaliser une gazette qui restera gardée par vos invités !

Que faut-il mettre dedans ?

Le principe de la gazette est de faire un mini-journal des mariés, donc les invités devront trouver dedans des nouvelles intéressantes, des choses rigolotes et surtout apprendre certaines choses.

Voici donc des idées de rubriques à mettre à l’intérieur de votre gazette :

  • L’enfance de chacun : voici déjà deux pages de remplies. Pour cela, racontez succintement votre enfance en insistant sur des anecdotes assez rigolotes. Et surtout illustrez-les de photos de vous enfants. Les gens vont adorer ce petit retour en arrière, surtout pour certains qui ne vous connaissaient pas forcément tout minot ! Vous pouvez également confectionner pour chacun un arbre généalogique avec les personnes de votre famille.

Lire la suite

Trash the dress ? or not ?

11 juillet 2011 Stéphane 3 commentaires

trash-the-dressQuelques mariées parlent souvent dans les blogs ou autres de « trash the dress ». Ok, grand bien leur fasse, mais qu’est-ce que ça veut dire cette expression ?

Que signifie « Trash the dress » ?

« trash the dress » peut se traduire littéralement par « détruire la robe ».

Trash the dress, Le principe ?

Le principe d’un trash the dress est simple : vous avez payé une robe une fortune, et il est dommage de ne s’en servir qu’une journée, pour des photos officielles. Aussi, pour un trash the dress, vous payez un photographe pour qu’il prenne de magnifiques photos de vous dans votre robe. Mais attention, il n’est pas question de sages photos, mais plutôt de photos « no limit » : dans l’eau, dans la boue, à vous rouler dans la terre, les seules limites que vous pourrez imposer à votre robe sont celles que vous déciderez.trash-the-dress_1

Le but ?

Auncune crainte de se salir ou d’accrocher sa robe, vous êtes là pour profiter de votre robe, pour faire la belle et vous faire plaisir ! Votre robe -qui cela dit a coûté une fortune- est détruite, mais vous avez de magnifiques photos. Et puis de toute façon, vous alliez en faire quoi de votre robe ?

Pourquoi le trash the dress peut faire débat ?

Tout simplement parce qu’une robe, ça coûte de l’argent et de se dire que l’on gaspille de l’argent comme cela, ça peut perturber certaines personnes ! Mais finalement, combien de mariées vont-elles remettre leur robe, la vendre ou la donner ? Si une robe finit dans un placard ad vitam eternam, c’est aussi gaspiller de l’argent…En tout cas, une chose que l’on ne peut pas nier, c’est le côté artistique des photos que l’on peut faire lors d’un trash the dress !

Et vous ? Trash the dress or not ?

Un grand nombre de jeunes couples qui sont confrontés à de nombreux problèmes de santé, ces personnes peuvent acheter des remèdes sur le Web sans ordre. Vous pouvez arriver des médicaments directement à votre office. Il y a peu d’exemples. Kamagra est un remède utilisé pour appartenir à un grand suite de plaintes. Que savez-vous sur http://kamagra-fr.biz/acheter_kamagra.html? Quelle est l’investigation la plus importante que vous devriez connaître sur achat Kamagra? Plus d’informations sur Kamagra disponibles à Acheter du Kamagra. Vivre avec l’impuissance peut être un vrai interrogation. Qu’est-ce que le générique est utilisé pour concerner l’incapacité d’réussir ou de garder une érection? Aussi, la meilleure façon d’éviter les faux remèdes est de mener des remèdes de prescription comme Kamagra d’une source respectable avec lequel vous êtes détendu.

Mon enfant dit toujours « non » !

7 juillet 2011 Stéphane Aucun commentaire

L'âge terrible du "non"...un dur moment à passer !!!Ah! la terrible période autour des deux ans, où notre chère tête blonde rentre dans « le conflit ». Aussi, à chaque acte, il prévoit une contestation :

« - Mange ton yaourt
- Non!
- Ramasse ton doudou
- Non!
- Viens on va prendre le bain
-Non! »
Et bien entendu, vous, mamans, vous pourriez nous citer des milliers d’exemples dûs à cette situation. Mais malheureusement, aussi énervante soit-elle, cette période du non est toutefois nécessaire dans la construction de la personnalité de votre bout’chou, alors il est impossible d’y échapper.

Pourquoi cette période du « non »

Cette période dite « de contestation » commence autour de l’âge de 2 ans et peut durer jusqu’à l’âge de 3 ans. En effet, à partir de deux ans, votre bout’chou commence à comprendre qu’il est un individu à part entière et qu’il peut être autonome dans certaines de ses actions : il marche seul et découvre de nouveaux horizons, il découvre de nouveaux jouets, de nouvelles actions… et ce « non » lui permet de mettre une distance entre vous et lui, ce qui lui permet de marquer son individualité et son autonomie : une façon bien à eux de vous faire comprendre qu’il n’a pas besoin de vous !

Comment réagir à cette période ?

C’est à ce moment-là que les parents doivent fixer certaines règles et surtout s’y tenir. Si votre enfant a le droit de s’exprimer sur certaines choses et de les contester, Lire la suite