Repousser la bronchiolite…

30 septembre 2008 admin Aucun commentaire

On le sait, avec l’arrivée de l’hiver, ce sont les microbes qui viennent aussi agacer petits et grands. Angines, rhino, gastro et j’en passe…sont généralement au programme hivernal. Et s’il y a bien aussi une maladie qui effraie les parents pour leurs petits bouts, c’est bien la bronchiolite! Car près de 460 000 enfants sont atteints chaque année par cette infection. Et si elle est très impressionnante chez nos bébés, il faut savoir qu’il existe toutefois des possibilités pour éviter la contagion. Voici quelques conseils…

La bronchiolite, qu’est-ce que c’est?

C’est une infection virale épidémique saisonnière, qui agit notamment de septembre à avril, en prenant pour cible les enfants de moins de deux ans. Elle se caractérise par une obstruction des bronchioles, accompagnée de sifflements. La bronchiolite est très contagieuse et se transmet entre enfants, mais aussi d’adultes à enfants.

Comment la prévenir?

Si le pic de bronchiolite apparaît généralement en décembre, il est important d’être vigilant tout l’hiver, puisqu’elle commence dès septembre et finit en avril avec l’arrivée des beaux jours. La bronchiolite se transmet essentiellement par voie aérienne (toux, éternuement…), il est donc important de respecter quelques règles afin d’éviter la contagion.

- Se laver toujours les mains (à l’eau et au savon) avant de s’occuper d’un bébé.
- Lorsqu’une personne est enrhumée, elle ne doit absolument pas embrasser un enfant sur le visage. Demandez donc aux frères et soeurs de ne pas toucher le visage mais plutôt de faire un bisou sur les pieds de l’enfant. Si vous allaitez ou si vous donnez le biberon et que vous êtes enrhumés, portez un masque.
- N’échangez pas les couverts, les biberons, les sucettes ou autres entre vos enfants, et veillez à toujours bien les nettoyer.
- Evitez les endroits très fréquentés, qui sont généralement de véritables nids à microbes : les grandes surfaces, les transports en commun. Préférez, si vous le pouvez, un mode de garde individuel (maison ou nounou) à la collectivité (jardins d’enfants, crèche…).
- Evitez les contacts avec des personnes malades ou de faire passer votre enfant de bras en bras lors de réunions familiales.
- Lavez le nez de votre enfant avec du serum physiologique en cas de rhume ou même en prévention.
- Surtout, ne fumez pas à côté de lui et évitez tous les lieux enfumés.

A l’apparition des signes :

Ne vous précipitez pas aux Urgences, mais allez rapidement chez votre médecin, dès l’apparition du premier symptôme. Votre généraliste pourra juger de la nécessité d’hospitalisation (seulement dans 5% des cas), mais il prescrira généralement de la kinésithérapie respiratoire afin de libérer les bronches. c’est en effet le seul traitement efficace face à la bronchiolite.

Sachez que la kinésithérapie respiratoire est impressionnante pour les parents, mais que sa pratique reste généralement indispensable pour désobstruer les bronches de l’enfant.

Les règles à respecter quand bébé est malade

Sachez que seulement 5% des bronchiolites nécessite l’hospitalisation, et que pour 95% des autres cas, la bronchiolite passe sous 8 à 10 jours, même si la toux continue encore 2 ou 3 semaines. Lorsque bébé est malade, il faudra toutefois respecter quelques conseils afin de le soulager :

- Couchez toujours votre bébé sur le dos, et inclinez légèrement son matelas en glissant un coussin dessous le matelas.
- Donnez lui régulièrement à boire, afin d’éviter la déshydratation.
- Désencombrez régulièrement son nez, avec un mouche-bébé (que vous nettoierez et stériliserez après chaque utilisation) ou avec des mouchoirs jetables.
- Aérez régulièrement sa chambre et veillez à ne pas trop le couvrir
- Evitez les lieux enfumés

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou votre pédiatre, qui vous donnera des conseils appropriés. Et n’oubliez pas le vieil adage « mieux vaut prévenir que guérir ». Alors, restez vigilant!

Partage réseau sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>